La journée contre le gaspillage alimentaire

 
elaine-casap-86020-unsplash.jpg

À l’occasion de la Journée Mondiale de l’Alimentation, la France se mobilise contre le gaspillage alimentaire. En 2018, cette journée de lutte sera la 5ème .

Tout a débuté le 21 mai 2014, date à laquelle l’Assemblée Nationale a adopté à l’unanimité trois amendements du projet de loi sur la transition énergétique qui constituent une grande avancée. Désormais il est interdit à la grande distribution de jeter les invendus alimentaires. Charge aux grandes surfaces (ou moins grandes) d’organiser la distribution des produits invendus en  étroite coopération avec les associations caritatives.

En 2017, le Groupe Galeries Lafayette à travers ses partenariats a permis aux associations de distribuer l’équivalent d’environ 200 000 repas.

Mais le gaspillage alimentaire doit être l’affaire de tous les acteurs car les causes sont complexes. Certaines sont d’ordre règlementaires, nous devons les faire évoluer pour éviter de jeter, par exemple, des fruits non conformes pour cause de calibre. D’autres sont liées directement à des habitudes de consommation. Par exemple la méconnaissance des différences entre date limite de consommation ou date avant laquelle il est préférable de consommer le produit.

Il faut faire reculer les idées reçues et éduquer les consommateurs pour faire reculer le gaspillage. Nous sommes tous acteurs.

Quelques sites d’information :

http://agriculture.gouv.fr/antigaspi

http://www.gaspillagealimentaire.fr/

http://agriculture.gouv.fr/5e-journee-nationale-de-la-lutte-contre-le-gaspillage-alimentaire

http://www.16octobre.fr/

 
GFG-Author-Signature.png
 
Charlene Vinh